Parallels reste concentré sur les logiciels de bureau à distance avec Access 7.0

Parallels lance la mise à jour 7.0 pour l'accès parallèle, une application à faible seuil pour la virtualisation de bureau et le contrôle à partir d'un appareil mobile. La mise à jour introduit l'authentification à deux facteurs (2FA).

Les logiciels de virtualisation se comprennent rarement en quelques lignes. Parallels développe une exception à la règle. Avec Access, vous téléchargez et installez une application (agent) sur un Mac ou (virtuel) PC Windows. Si vous téléchargez le même agent sur un deuxième Mac ou PC Windows, il est immédiatement possible de contrôler les PC entre eux. Par exemple, pour utiliser un PC au bureau sans avoir à être sur place. La seule exigence est une connexion Internet sur les deux appareils.

Access fonctionne aussi bien sur iOS qu'Android. Dans ce cas, vous téléchargez l'agent en tant qu'application mobile. De n'importe quelle forme, vous avez les fichiers et applications d'un périphérique externe.

Accès parallèle 7.0

La solution n'est pas unique. Des logiciels comme TeamViewer et Zoho Assist accomplissent la même chose. Parallels rivalise en se concentrant sur la sécurité avec la mise à jour 7.0. L'application de bureau était déjà équipée d'une authentification à deux facteurs (2FA). Maintenant, Parallels ajoute la couche de sécurité à l'application iOS et Android.

en plus, Parallels rapporte que Google Chrome, MS Edge, et d'autres navigateurs modernes ont récemment été mis à jour pour autoriser les extensions de source multimédia. Cela permet de router les flux vidéo d'un PC distant vers un navigateur web. Parallels voit une opportunité pour Access. À court terme, l'organisation promet de permettre aux utilisateurs d'utiliser des applications mobiles à partir d'un appareil iOS ou Android dans un navigateur Web de leur choix. La fonction n'est pas incluse dans 7.0, mais est central en interne.