« La sécurité reste importante et entraîne des budgets plus élevés en 2022’

La sécurité est également l'un des points d'attention les plus importants pour les entreprises en 2002. Selon les recherches et la collaboration du spécialiste de l'analyse et de la sécurité Neustar, le Conseil de sécurité international Neustar (CSNI), les entreprises augmenteront à nouveau leur budget sécurité en 2022.

Selon le sondage accessible aux membres seulement, plus de quatre entreprises sur cinq vont bientôt augmenter leur budget sécurité. Dans près d'un quart de ces cas, le budget augmentera d'un pourcentage compris entre 31 et 50 pour cent. Du reste, environ 41 pour cent devraient augmenter leur budget entre 11 et 30 pour cent. On ne sait pas combien le quart restant du nombre total d'entreprises interrogées dépensera pour plus de sécurité.

Réduire l'écart de compétences’

Une destination importante pour cet argent est de réduire l'actuel « écart de compétences’ des entreprises dans le domaine de la sécurité. Beaucoup d'argent sera dépensé pour l'embauche de nouveaux spécialistes et pour les solutions des fournisseurs. À propos 71 pour cent des répondants indiquent qu'ils deviennent de plus en plus dépendants de ces tiers. Environ la moitié ont indiqué qu'ils utiliseraient l'argent supplémentaire pour recruter leur propre personnel de sécurité.

La cyber-assurance est largement acceptée

en plus, les entreprises envisagent également sérieusement d'autres moyens de se protéger contre les cyberattaques. Think, par exemple, de souscrire une cyber-assurance. Selon les chercheurs, ce type d'assurance contre les cyberattaques est de plus en plus populaire et également plus accepté comme forme de sécurité. Près de la moitié des personnes interrogées ont déjà souscrit une telle assurance et presque tout le monde considère qu'il s'agit d'un investissement rentable.

Peur des attaques DDoS

La recherche montre également que les entreprises ont principalement peur des attaques DDoS. L'enquête montre qu'une grande partie des personnes interrogées ont été victimes d'une attaque DDoS à un moment donné au cours de l'année écoulée.. en plus, le nombre d'attaques DDoS contre des entreprises au cours de l'année écoulée – par rapport à la période avant la pandémie actuelle – aurait augmenté de moitié.